LES INFOS DE SERGE - 2020 -

 

Images5

LUNDI 6 AVRIL 2020 - FLAH 85 - coviplasm - Info EFS

 

Covid-19 : démarrage des études PlasmACoV2 et

COVIPLASM visant à tester l’efficacité de la transfusion de

Plasma de patients convalescents du Covid-19 dans le

Traitement de la maladie

L’EFS débute demain le prélèvement de plasma dans le cadre d’une étude intitulée PlasmACoV2 en vue d’une étude clinique chez les malades. Cette dernière, promue par l’AP-HP avec la participation de l’EFS et le soutien de l’Inserm (REACTing) est nommée COVIPLASM. Elle consiste en la transfusion de plasma de patients guéris du Covid-19, contenant des anticorps dirigés contre le virus, et qui pourrait transférer cette immunité à un patient souffrant du Covid-19. Le plasma des personnes guéries du Covid-19 contient ces anticorps que leur organisme a développés vis-à-vis du SARS-CoV-2. Ces anticorps pourraient aider les patients en phase aiguë de la maladie à lutter contre le virus. 

Ces projets, qui bénéficient d’une grande attention médiatique depuis dimanche dernier, sont une illustration concrète du rôle de premier plan que l’EFS est capable de jouer en matière de recherche clinique. Le Pr Pierre Tiberghien en est le pilote pour l’EFS. PlasmACoV2 bénéficie par ailleurs du savoir-faire de nombreux collaborateurs, et ce de manière très complémentaire : il mobilise tout particulièrement l’ensemble des équipes de la Direction de la Recherche et de la Valorisation de l’Innovation de l’EFS mais également - et déjà depuis plusieurs jours - les équipes prélèvement des régions Ile-de-France, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté.

Les prélèvements ciblés par l’EFS débuteront demain, mardi 7 avril dans ces trois régions auprès de premiers donneurs français guéris du Covid-19. Ces derniers seront invités personnellement à donner leur plasma à l’EFS, unique collecteur civil de sang en France, qui prélèvera un peu plus de 600 ml de plasma chez près de 200 donneurs guéris du Covid-19, permettant ainsi la mise à disposition de 600 unités de 200 ml de plasma pour l’essai clinique chez les malades. Les donneurs, prélevés par plasmaphérèse, devront être guéris depuis au moins 14 jours. Ce critère a été défini par le Haut Conseil de la Santé Publique à partir de critères cliniques de sortie d’isolement des patients ayant été infectés par le SARS-CoV-2. Par principe de précaution vis-à-vis des collaborateurs de collecte, il sera demandé à ces donneurs de systématiquement porter un masque lors de leur prélèvement.  

 En fonction de la rapidité d’obtention des résultats, 60 patients en phase aiguë de COVID 19 seront inclus dans l'essai clinique qui se déroulera dans différents hôpitaux de l'AP-HP. La moitié bénéficiera de l'apport de plasma-convalescent, quand l’autre moitié sera le bras contrôle de l’étude (c’est à dire qu’elle ne recevra pas de traitement). Pour les 3 premiers malades, deux unités de plasma-convalescent de 200 à 220 ml chacune seront transfusées au jour 6 (+/- 1 jour) de début des symptômes cliniques. En l'absence d'événements indésirables aigus et imprévus chez les trois premiers patients, deux unités seront transfusées 24 heures après les deux premières, soit un total de quatre unités par patient. Une première évaluation pourra être rendue deux à trois semaines après le début de l'essai clinique. En fonction de l’efficacité du traitement et de l’absence d'apparition d’effets secondaires délétères, l'essai clinique pourra être élargi à un nouveau groupe de patients. 

COLLECTE DU LUNDI 31 MARS

CONTINUEZ A DONNER VOTRE SANG    lundi 30 mars à Montady

 

Les lieux de collecte de sang sont considérés par les autorités de l’Etat comme des lieux publics autorisés car vitaux et indispensables. 

Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus covid-19, la collecte de sang doit se poursuivre pour répondre aux besoins des patients. Vous pouvez vous rendre en collecte sauf si vous présentez des symptômes grippaux.

Pour plus de précisions vous pouvez consulter le site de l’Etablissement Français du Sang :

https://dondesang.efs.sante.fr/information-concernant-linfection-covid-19-coronavirus-sars-cov2-actualisation-24032020

Info donneurs : dans le cadre des mesures de confinement, les citoyens sont autorisés à se déplacer pour aller donner leur sang sur les sites de collecte de l’EFS, sous réserve de remplir l’attestation officielle ou une déclaration sur l’honneur indiquant qu’ils vont donner leur sang, au motif de l’assistance aux personnes vulnérables.

 Merci pour vos dons et votre patience en collecte.

Nous vous demandons de bien respecter une distance d’un mètre entre chacun et chacune d'entre-vous et de respecter tous les gestes barrières. C'est important pour la santé de tous.

Nous vous attendons nombreux lundi 30 mars à la salle Nougaro de Montady :

Horaire : 14h30 à 19h30.

Merci par avance pour votre mobilisation.

PÉNURIE DE SANG DANS LE MONDE

Une étude menée par des chercheurs américains de l’Université de Washington indique que 119 pays sur 195 ne disposent pas de suffisamment d’unités de sang pour répondre aux besoins des patients.

La grande majorité de ces pays se trouve en Afrique centrale orientale et subsaharienne.

Les nécessités en transfusions sanguines varient d’une région à l’autre : dans les pays à revenu élevé, elles soignent principalement des blessures et des maladies cardiovasculaires.

Dans le sud de l’Afrique et en Océanie 20 % des transfusions concernent des maladies respiratoires et la tuberculose

Dans le sud du Sahara plus de 10 % des besoins sont liés à des carences nutritionnelles.

(Extraits du rapport mondial de l’OMS)

ÉTUDE SOCIOLOGIQUE DES DONNEURS DE SANG

Dans une tribune publiée sur Slate,fr, une étude récente commandée par l’EFS fait ressortir que les personnes qui donnent leur sang se déclarent plus heureuses,  plus chanceuses et moins méfiantes que le reste de la population.

Ces différents indicateurs prouvent que les donneurs de sang ne sont pas recroquevillés mais plutôt dans un état de conscience aiguë de ce qui les entoure et des problèmes qui existent.

Enfin les donneurs se sentent plus engagés dans la société que la moyenne nationale 

COLLECTE DU 20 JANVIER 2020

L’Établissement Français du Sang et l’Amicale des Donneurs de Sang Bénévoles de Montady organisent une collecte de sang le lundi 20 janvier 2020 de 14 heures 30 à 19 heures 30 dans la salle multiculturelle « Claude Nougaro »

A l'heure actuelle, aucun traitement de synthèse ne peut se substituer à vos dons pour venir en aide aux malades. En choisissant de donner et de redonner votre sang vous sauvez des vies

Le mois de janvier est particulièrement délicat pour maintenir un niveau maximal de réserve de poches de sang pour différentes raisons (sortie des fêtes de fin d’année, grippe, rhumes), mais les besoins restent élevés.

Nous comptons de nouveau sur vous pour accomplir ce geste citoyen et solidaire et partager votre pouvoir en donnant votre sang.

Merci par avance et au 20 janvier pour votre prochain don

PS : attention suite à une recommandation de l'agence nationale du médicament, une pièce d'identité vous sera demandée le jour de la collecte

Collecte de sangw

COLLECTE DE SANG 20 JANVIER 2020

ADSM MONTADY

Vœux du Président Départemental Alain Thellier

A l’aube des Fêtes de fin d’années je souhaite adresser mes remerciements à la grande famille des donneurs de sang bénévoles, des professionnels de l’Etablissement de Transfusions sanguine et aux associations de bénévoles pour leur engagement au service des autres et des malades .
Au moment où l’on parle de rentabilité, d'efficience, espérons que notre éthique sera conservée.

Je vous souhaite, au nom de tous les responsables départementaux, à toutes et à tous  les meilleurs vœux pour la nouvelle année.

Date de dernière mise à jour : 08/04/2020