LES INFOS DE SERGE - 2020 -

MERCI A TOUS LES DONNEURS

 Nous vous remercions vivement d’avoir donné votre sang ce mardi 01 septembre lors de la collecte mobile organisée par l’Établissement Français du Sang et l’amicale de Montady

 Les donneur montadynois et des villages environnant restent mobilisés puisque 97 donneurs bénévoles se sont présentés dont 6 nouveaux donneurs et 84 poches prélevées. 

Face à la crise sanitaire exceptionnelle, les donneurs se mobilisent dans la durée. N’oublions pas qu’un don permet de guérir ou sauver 3 personnes

La prochaine collecte aura lieu le lundi 09 novembre. Nous savons que nous pourrons à nouveau compter sur votre générosité et votre solidarité

A bientôt

 

Serge



 

Collecte du 01 septembre mobilisons nous

 

 Depuis plusieurs semaines nous faisons face à une crise sanitaire exceptionnelle, mais les collectes de sang ne peuvent être interrompues durant cette période.

Début juin vous vous êtes fortement mobilisés et nous avons atteint plus de 100 donneurs mais cette mobilisation doit se poursuivre dans la durée

Dans ce contexte difficile, positivez en accomplissant ce geste solidaire et généreux du don de sang

Participez à la prochaine collecte de sang organisée par l’Établissement Français du Sang et l’amicale de Montady qui aura lieu le mardi 01 septembre de 14h30 à 19h30 salle Claude Nougaro

Toute les conditions sanitaires sont réunies pour vous accueillir

Merci pour votre engagement et rendez-vous mardi 01 septembre

 

 

 

Carte de donneur dématérialisée

 

L’Établissement Français du Sang vient de mettre en ligne la carte de donneur dématérialisée

pour vous inscrire il vous suffit de vous connecter au lien suivant :

https://dondesang.efs.sante.fr/carte-donneur-dematerialisee

cliquez ensuite sur mon espace

lors de votre première connexion laissez vous guider pour créer votre compte

transmettez cette information à vos amis donneurs de sang merci

TRANSFUSION SANGUINE: LES ANIMAUX AUSSI

 

Peu de gens le savent, mais les animaux aussi peuvent bénéficier de transfusions sanguines. Celles-ci sont le plus souvent nécessaires en cas d’accident, de maladie ou d’empoisonnement.

Comme chez les humains, il existe à priori différents groupes sanguins chez la plupart des animaux. Chez le chien, ils sont au nombre de neuf.

Chats, furets , lapins peuvent donner leur sang mais ce sont principalement les chiens qui sont donneurs de sang.

La quantité prélevée par don est relativement faible (environ 50ml) et le problème principal est la conservation du sang qui ne dure que 4 heures ?

Parmi les animaux, le chien supporte très bien le dons de sang. Comme pour les humains, il faut simplement lui donner à manger et à boire après le prélèvement et le laisser au repos pendulant 48 heures.

Pour l’instant, les transfusions sauvent chaque année quelques dizaines d’animaux.

D’autres pays, comme l’Angleterre, la Belgique, les États-Unis et l’Inde pratiquent également la transfusion sanguine en directions des animaux.

Appl afs

DON DU SANG MOBILISATION EXCEPTIONNELLE

 104 donneurs de sang bénévoles se sont déplacés ce lundi 08 juin pour participer à la collecte de sang organisée par l’Établissement Français de Sang et l’amicale de Montady.

Nous vous remercions chaleureusement de votre participation. Votre don permet de soigner jusqu’à trois personnes et de garantir les stocks pour notre autosuffisance en produits sanguins

Le prêt de la salle Claude Nougaro nous permet d’accueillir les donneurs dans des conditions de sécurité optimales et facilite le travail de l’équipe médicale

Un grand merci pour leur implication aux membres de notre Conseil d’Administration sans qui ces résultats ne seraient pas possible

Encore merci à tous ces donneurs et à bientôt pour votre prochain don

DON DE SANG 8 JUIN 2020 - SALLE NOUGARO -

VOTRE DON DE SANG EST UTILE

L’établissement Français du sang et l’amicale de Montady vous invitent à participer à la prochaine collecte de sang du lundi 08 juin de 14h30 à 19h30 salle Claude Nougaro

Les besoins des patients sont toujours aussi importants, voire d’avantage depuis la reprise de l’activité hospitalière

Nous avons besoin de vous sur la durée et de manière régulière

Parce que votre sécurité est notre priorité, il a été mis en place sur les collectes les mesures barrières et de distanciation ? Vous serez accueillis dans les meilleures conditions

Nous savons que nous pouvons compter sur vous pour donner et encourager votre entourage à donner son sang

Merci par avance de ce geste de partage avec les malades et rendez-vous lundi 08 juin


 

INFOS POUR DON DE SANG

Lettre de Michel MONSELLIER au Président de la république - 15 avril 2020

 

 

Monsieur Emmanuel MACRON

                                                                                 Président de la République

                                                                                 Palais de l’Elysée

                                                                                 55 rue du Faubourg Saint Honoré

                                                                                 75008 PARIS

                                                                                                                                                       

                                                                                Paris, le 15 avril 2020

                                         Monsieur le Président de la République,

                         

   Les responsables et animateurs du don de sang bénévole s’adressent à vous suite aux propos que vous avez prononcés lors de votre déplacement à l'usine KOLMI-HOPEN à SAINT BARTHELEMY-D'ANJOU le 31 mars dernier.

              En effet, certains propos ont attiré notre attention car rejoignant notre idée d’indépendance nationale dans le domaine des Médicaments Dérivés du Sang (MDS) :

  • « Mais notre priorité aujourd'hui est de produire davantage en France et de produire davantage en Europe. Partout où nous avons des sites de production français, de monter en volume, d'embaucher, de pousser davantage nos capacités et de créer aussi de nouvelles capacités de production. »
  •   « Nous devons rebâtir notre souveraineté nationale et européenne. »
  •   « il nous faut retrouver la force morale et la volonté pour produire davantage en France et retrouver cette indépendance »
  •   « Souveraineté, souveraineté »…

Vos propos peuvent, à notre avis, tout à fait s’appliquer au Laboratoire français de Fractionnement et des Biotechnologies (LFB), créé par la loi du 4 janvier 1993 et dont l’Etat est, pour l’instant, l’unique actionnaire avec ses établissements publics.

Cette société a pour unique objet de fabriquer des MDS à partir de plasma issu de dons bénévoles collectés auprès des donneurs que nous recrutons et fidélisons ; ce plasma provient de l’EFS (Etablissement Français du Sang), établissement public unique en charge de la collecte, de la préparation, de la qualification et de la distribution des produits sanguins en France.

De par la loi, l’EFS a obligation de vendre son plasma uniquement au LFB qui produit prioritairement pour satisfaire les besoins des patients nationaux.

Après des années de croissance - jusqu’en 2016 – et ce malgré un contexte difficile (le LFB se situe dans un marché totalement ouvert à la concurrence, ce qui a conduit à des pertes de marchés importantes, il ne dispose plus aujourd’hui que 35% du marché des immunoglobulines), le LFB connaît depuis 2017 des déficits qui se poursuivront jusque probablement 2022.

Cette inversion de la rentabilité du LFB est certes due à des choix stratégiques inadaptés, mais aussi à la volonté de construire une nouvelle usine de production à ARRAS qui lui permettra de tripler ses capacités de production actuelle ; usine dont la première pierre a été posée par Monsieur François HOLLANDE, votre prédécesseur, en 2016.

              Conscient des enjeux stratégiques de l’activité du LFB, vous aviez décidé en 2016, en tant que Ministre de l’Economie et des Finances d’augmenter le capital du LFB d’un montant de 130 millions d’euros avec participation de l’Etat et de BPI France.

              L’ensemble des donneurs de sang français et leurs représentants souhaitent que le LFB puisse se développer et assurer sa mission stratégique : fabriquer et distribuer des MDS d’origine éthique.

              Les donneurs sont prêts à fournir davantage de plasma ; rappelons que nous collections plus d’un million de litres de plasma en 1990, contre moins de 900 000 aujourd’hui.

Cette baisse est la conséquence des pertes de parts de marché du LFB face à ses concurrents qui produisent leurs médicaments à partir de plasma collecté auprès de personnes vulnérables aux USA ou en Europe centrale.

              C’est pour cette raison que nous nous adressons à vous, Monsieur le Président, afin que l’Etat intervienne, une nouvelle fois dans le financement de l’usine d’ARRAS.

              Investir dans le LFB conduirait ainsi à :

  • Assurer notre indépendance en matière d’approvisionnement en MDS.

Aujourd’hui, la majeure partie du plasma entrant dans la fabrication des médicaments fabriqués par les multinationales concurrentes du LFB est collecté aux USA ; or compte-tenu de la situation actuelle dans ce pays, il suffirait que le Président décide de réserver les ressources américaines pour soigner les patients américains, pour que l’on assiste à une pénurie gravissime de ces médicaments vitaux pour 500 000 de nos compatriotes malades.

  • Limiter le coût des MDS pour la Sécurité Sociale, car le prix du gramme d’immunoglobine est trois fois supérieur aux USA par rapport au prix fixé par le CEPS pour les médicaments vendus en France.
  • Poursuivre la promotion et la défense du système éthique basé sur la solidarité nationale dont nous avons, malheureusement en cette période difficile, une nouvelle fois la preuve qu’elle est fortement ancrée dans notre société.

Nous sommes à votre disposition et à votre écoute, Monsieur le Président de la République, et vous prions de croire en l’expression de notre très haute considération.

                                                                                Le Président,

                                                                                Michel MONSELLIER

 




 

LUNDI 6 AVRIL 2020 - FLAH 85 - coviplasm - Info EFS

  

Plusieurs donneurs de sang bénévoles se demandent si en donnant leur sang, ils bénéficieront d’un test de dépistage

La réponse est non

L’EFS ne dépiste pas le Covid-19. Ce virus se dépiste par écouvillonnage nasal et non par le sang.

Ce Covid-19 est un virus respiratoire qui ne se transmet pas par le sang. Il n’est donc pas utile de mettre en place un dépistage des donneurs de sang.

Les personnes présentant des symptômes ne doivent pas se rendre en collecte.

Des tests sérologiques seront prochainement disponibles. Un tel dépistage chez les donneurs de sang ne présente pas d’intérêt pour la transfusion sanguine puisqu’il témoigne d’une infection passée 

NB : un donneur atteint du Covid-19 ne peut pas donner son sang et ce jusqu’à 28 jours après la fin des signes cliniques pour éviter de contaminer le personnel de collecte et les autres donneurs

Portez-vous bien et respectez le confinement et les gestes barrières . Merci

 





Covid-19 : démarrage des études PlasmACoV2 et

COVIPLASM visant à tester l’efficacité de la transfusion de

Plasma de patients convalescents du Covid-19 dans le

Traitement de la maladie

L’EFS débute demain le prélèvement de plasma dans le cadre d’une étude intitulée PlasmACoV2 en vue d’une étude clinique chez les malades. Cette dernière, promue par l’AP-HP avec la participation de l’EFS et le soutien de l’Inserm (REACTing) est nommée COVIPLASM. Elle consiste en la transfusion de plasma de patients guéris du Covid-19, contenant des anticorps dirigés contre le virus, et qui pourrait transférer cette immunité à un patient souffrant du Covid-19. Le plasma des personnes guéries du Covid-19 contient ces anticorps que leur organisme a développés vis-à-vis du SARS-CoV-2. Ces anticorps pourraient aider les patients en phase aiguë de la maladie à lutter contre le virus. 

Ces projets, qui bénéficient d’une grande attention médiatique depuis dimanche dernier, sont une illustration concrète du rôle de premier plan que l’EFS est capable de jouer en matière de recherche clinique. Le Pr Pierre Tiberghien en est le pilote pour l’EFS. PlasmACoV2 bénéficie par ailleurs du savoir-faire de nombreux collaborateurs, et ce de manière très complémentaire : il mobilise tout particulièrement l’ensemble des équipes de la Direction de la Recherche et de la Valorisation de l’Innovation de l’EFS mais également - et déjà depuis plusieurs jours - les équipes prélèvement des régions Ile-de-France, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté.

Les prélèvements ciblés par l’EFS débuteront demain, mardi 7 avril dans ces trois régions auprès de premiers donneurs français guéris du Covid-19. Ces derniers seront invités personnellement à donner leur plasma à l’EFS, unique collecteur civil de sang en France, qui prélèvera un peu plus de 600 ml de plasma chez près de 200 donneurs guéris du Covid-19, permettant ainsi la mise à disposition de 600 unités de 200 ml de plasma pour l’essai clinique chez les malades. Les donneurs, prélevés par plasmaphérèse, devront être guéris depuis au moins 14 jours. Ce critère a été défini par le Haut Conseil de la Santé Publique à partir de critères cliniques de sortie d’isolement des patients ayant été infectés par le SARS-CoV-2. Par principe de précaution vis-à-vis des collaborateurs de collecte, il sera demandé à ces donneurs de systématiquement porter un masque lors de leur prélèvement.  

 En fonction de la rapidité d’obtention des résultats, 60 patients en phase aiguë de COVID 19 seront inclus dans l'essai clinique qui se déroulera dans différents hôpitaux de l'AP-HP. La moitié bénéficiera de l'apport de plasma-convalescent, quand l’autre moitié sera le bras contrôle de l’étude (c’est à dire qu’elle ne recevra pas de traitement). Pour les 3 premiers malades, deux unités de plasma-convalescent de 200 à 220 ml chacune seront transfusées au jour 6 (+/- 1 jour) de début des symptômes cliniques. En l'absence d'événements indésirables aigus et imprévus chez les trois premiers patients, deux unités seront transfusées 24 heures après les deux premières, soit un total de quatre unités par patient. Une première évaluation pourra être rendue deux à trois semaines après le début de l'essai clinique. En fonction de l’efficacité du traitement et de l’absence d'apparition d’effets secondaires délétères, l'essai clinique pourra être élargi à un nouveau groupe de patients. 

COLLECTE DU LUNDI 31 MARS

CONTINUEZ A DONNER VOTRE SANG    lundi 30 mars à Montady

 

Les lieux de collecte de sang sont considérés par les autorités de l’Etat comme des lieux publics autorisés car vitaux et indispensables. 

Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus covid-19, la collecte de sang doit se poursuivre pour répondre aux besoins des patients. Vous pouvez vous rendre en collecte sauf si vous présentez des symptômes grippaux.

Pour plus de précisions vous pouvez consulter le site de l’Etablissement Français du Sang :

https://dondesang.efs.sante.fr/information-concernant-linfection-covid-19-coronavirus-sars-cov2-actualisation-24032020

Info donneurs : dans le cadre des mesures de confinement, les citoyens sont autorisés à se déplacer pour aller donner leur sang sur les sites de collecte de l’EFS, sous réserve de remplir l’attestation officielle ou une déclaration sur l’honneur indiquant qu’ils vont donner leur sang, au motif de l’assistance aux personnes vulnérables.

 Merci pour vos dons et votre patience en collecte.

Nous vous demandons de bien respecter une distance d’un mètre entre chacun et chacune d'entre-vous et de respecter tous les gestes barrières. C'est important pour la santé de tous.

Nous vous attendons nombreux lundi 30 mars à la salle Nougaro de Montady :

Horaire : 14h30 à 19h30.

Merci par avance pour votre mobilisation.



 

PÉNURIE DE SANG DANS LE MONDE

Une étude menée par des chercheurs américains de l’Université de Washington indique que 119 pays sur 195 ne disposent pas de suffisamment d’unités de sang pour répondre aux besoins des patients.

La grande majorité de ces pays se trouve en Afrique centrale orientale et subsaharienne.

Les nécessités en transfusions sanguines varient d’une région à l’autre : dans les pays à revenu élevé, elles soignent principalement des blessures et des maladies cardiovasculaires.

Dans le sud de l’Afrique et en Océanie 20 % des transfusions concernent des maladies respiratoires et la tuberculose

Dans le sud du Sahara plus de 10 % des besoins sont liés à des carences nutritionnelles.

(Extraits du rapport mondial de l’OMS)

ÉTUDE SOCIOLOGIQUE DES DONNEURS DE SANG

Dans une tribune publiée sur Slate,fr, une étude récente commandée par l’EFS fait ressortir que les personnes qui donnent leur sang se déclarent plus heureuses,  plus chanceuses et moins méfiantes que le reste de la population.

Ces différents indicateurs prouvent que les donneurs de sang ne sont pas recroquevillés mais plutôt dans un état de conscience aiguë de ce qui les entoure et des problèmes qui existent.

Enfin les donneurs se sentent plus engagés dans la société que la moyenne nationale 

COLLECTE DE SANG 20 JANVIER 2020

ADSM MONTADY

COLLECTE DU 20 JANVIER 2020

L’Établissement Français du Sang et l’Amicale des Donneurs de Sang Bénévoles de Montady organisent une collecte de sang le lundi 20 janvier 2020 de 14 heures 30 à 19 heures 30 dans la salle multiculturelle « Claude Nougaro »

A l'heure actuelle, aucun traitement de synthèse ne peut se substituer à vos dons pour venir en aide aux malades. En choisissant de donner et de redonner votre sang vous sauvez des vies

Le mois de janvier est particulièrement délicat pour maintenir un niveau maximal de réserve de poches de sang pour différentes raisons (sortie des fêtes de fin d’année, grippe, rhumes), mais les besoins restent élevés.

Nous comptons de nouveau sur vous pour accomplir ce geste citoyen et solidaire et partager votre pouvoir en donnant votre sang.

Merci par avance et au 20 janvier pour votre prochain don

PS : attention suite à une recommandation de l'agence nationale du médicament, une pièce d'identité vous sera demandée le jour de la collecte

Collecte de sangw

Vœux du Président Départemental Alain Thellier

A l’aube des Fêtes de fin d’années je souhaite adresser mes remerciements à la grande famille des donneurs de sang bénévoles, des professionnels de l’Etablissement de Transfusions sanguine et aux associations de bénévoles pour leur engagement au service des autres et des malades .
Au moment où l’on parle de rentabilité, d'efficience, espérons que notre éthique sera conservée.

Je vous souhaite, au nom de tous les responsables départementaux, à toutes et à tous  les meilleurs vœux pour la nouvelle année.

 

Date de dernière mise à jour : 03/09/2020